Inter Press Service News Agency
17:26 GMT    
   Accueil
   Afrique Australe
   Afrique Centrale
   Afrique de l'Est
   Afrique
            de l'Ouest
   Droits de
            l'homme
   Développement
   Environnement
   Population
   Santé
   Education
   Finance
   Politique
   Energie
   Culture
 
 
   ENGLISH
   ESPAÑOL
   FRANÇAIS
   ARABIC
   DEUTSCH
   ITALIANO
   NEDERLANDS
   PORTUGUÊS
   SUOMI
   SVENSKA
   SWAHILI
   TÜRKÇE
RSS / SML
PrintSend to a friend

Q&R
La coopération suisse à Cuba a un grand objectif
Patricia Grogg interviewe REGULA BÄBLER, chef du bureau de l'agence de coopération suisse à Cuba

LA HAVANE, 6 sep (IPS) - "L'objectif fondamental de l'Agence suisse pour le développement et la coopération (SDC), c’est le bien-être des populations, et je pense que dans ce domaine, nous avons beaucoup d'affinités avec ce que le gouvernement cubain veut", a déclaré à IPS, Regula Bäbler.

La SDC, qui opère à Cuba depuis plus d'une décennie, fournit une coopération dans les domaines social et économique à travers des programmes de développement dans des domaines allant de la sécurité alimentaire et du changement climatique jusqu’au logement, la bioénergie et l'égalité des sexes.

Globalement, l’attention principale de la SDC dans la période 2013-2016 sera mise sur cinq programmes, dans les domaines du changement climatique, de l'eau, la sécurité alimentaire, la santé et de la migration.

"Nous travaillons sur ces questions tant au niveau mondial que régional, comme par exemple l'adaptation aux changements climatiques dans cette région", a indiqué Bäbler, qui à la fin de sa mission à La Havane, a résumé les priorités de la SDC, au niveau mondial et régional, et dans le cas de Cuba en particulier, dans cet entretien accordé à IPS.

Q: Quel est le résultat de la coopération de la SDC à Cuba dans le domaine du changement climatique, et quels seront nos défis au cours des prochaines années?

R: Le cadre de coopération avec Cuba pour la période 2011-2014 n'est pas explicite à ce sujet. Cependant, au début de 2011, le parlement suisse a approuvé un financement supplémentaire pour des projets consacrés à l'adaptation aux changements climatiques. Cela a donné un grand coup de pouce à la coopération de la Suisse dans tous les pays.

Grâce à des homologues qui avaient déjà fait des progrès dans ce domaine, nous avons réussi à soutenir trois projets. L'un était de l'agence de presse IPS (Inter Press Service), qui aborde le problème des médias avec un accent régional, appelé "Retos de la naturaleza: Cambio climático, mitigación y adaptación en el Gran Caribe" (Défis de la nature: le changement climatique, l'atténuation et l'adaptation dans la Grande Caraïbe).

Dans le cas concret de Cuba, un autre programme a fait qu’il a été possible au bureau des historiens de la ville d’étudier les menaces des changements climatiques pour la 'malecon' (avenue du bord de mer), qui s'étend sur plusieurs kilomètres de la côte à la Havane, la capitale.

Et un troisième projet impliquait un Programme d'habitat, pour sensibiliser les gens sur les menaces du changement climatique et comment s’adapter.

Q: Le projet BASAL (Bases environnementales pour la durabilité des aliments locaux) était le dernier que la SDC a financé en collaboration avec l'Union européenne. Quel est l’objectif de ce programme?

R: C'est un projet très ambitieux, et en même temps très simple, parce qu’il tente d'amener les agriculteurs à continuer d’obtenir les fruits de leur labeur malgré les changements climatiques. Peut-être que les rendements augmenteront ou s'amélioreront, mais l'objectif principal est d’entretenir ce que les fermiers ont maintenant.

Pour l'instant, il couvre trois municipalités, bien que l'idée soit de l'étendre à 30. Une question centrale dans ce projet est l'amélioration des informations sur les changements en cours et sur la façon d'adapter la production agricole aux problèmes comme la salinisation des sols, la sécheresse, ou des pluies intenses et hors saison ou des ouragans plus forts.

Q: Quels sont les secteurs que cible la coopération de la SDC, dans les affaires sociales?

R: En général, nous pensons qu'il est nécessaire de maintenir et d’assurer l'égalité. Il est bien connu que tout le monde a accès aux soins de santé, à l'éducation et aux choses nécessaires pour la vie (à Cuba). Mais nous avons également observé - et nous ne sommes pas les seuls - que les changements proposés par le gouvernement lui-même pourraient donner lieu à des inégalités.

Nous sentons un engagement envers les personnes et les groupes qui se retrouveraient dans une situation désavantageuse parce qu'ils ne sont pas bien préparés à profiter de ces changements. Dans ce sens, nous appuyons les municipalités dans différents projets afin qu'elles aient la capacité de découvrir et d’ouvrir des possibilités pour ces secteurs.

Tout cela sans oublier l'égalité des sexes, qui est pour la SDC une question transversale essentielle - en d'autres termes, chaque projet doit prendre en considération la façon dont les hommes et les femmes seront touchés, tout en veillant à garantir des avantages égaux.

Ce travail intègre également des problèmes comme les questions de la masculinité et des violences basées sur le genre.

Q: Quels défis le processus d'actualisation du modèle économique, actuellement menée par le gouvernement cubain, a-t-il soulevés pour la coopération internationale?

R: Le travail de la coopération est de soutenir des changements pour améliorer les conditions de vie des populations. Pour moi, il est clair que le gouvernement cubain veut aussi cela. Dans ce sens, le processus d’actualisation de l'économie est opportun, et nous voulons le soutenir.

Nous savons aussi que ces processus sont compliqués et exigent beaucoup d'adaptation et de réorganisation de la part des institutions.

Je comprends que le pays a besoin d'investissements financiers lourds, qui ne viennent pas des donateurs. Mais les organismes avec lesquels nous travaillons pensent que la coopération internationale apporte des idées et des impulsions qui sont aussi importantes. Peut-être que ce serait une bonne base pour le dialogue avec les représentants gouvernementaux de haut niveau. (FIN/2013)

 

 

 

  Dernières Nouvelles
News in RSS
DEVELOPPEMENT: Nous devons penser autrement à la "sécurité"
AUSTRALIE: Le port de Newcastle bloqué par les Guerriers du changement climatique
IRAN: L’examen d’un document clé à l’AIEA suggère un coup d’Israël
PAKISTAN: Les Ahmadis confrontés à la mort ou à l’exil
ETATS-UNIS: Le budget de la défense peut accroître alors que le public est fatigué de la guerre
OPINION: Il faut l’innovation pour aider les fermes familiales à prospérer
CISJORDANIE: Israël envisage une expulsion massive des Bédouins de la région
ENVIRONNEMENT: Le bambou pourrait être un sauveur face au changement climatique
ETHIOPIE: Le pays montre la voix pour faire prospérer une économie verte
AFRIQUE: Evaluer comment le changement climatique affecte la sécurité alimentaire
More >>