Inter Press Service News Agency
19:11 GMT    
   Accueil
   Afrique Australe
   Afrique Centrale
   Afrique de l'Est
   Afrique
            de l'Ouest
   Droits de
            l'homme
   Développement
   Environnement
   Population
   Santé
   Education
   Finance
   Politique
   Energie
   Culture
 
 
   ENGLISH
   ESPAÑOL
   FRANÇAIS
   ARABIC
   ČESKY
   DEUTSCH
   ITALIANO
   JAPANESE
   MAGYAR
   NEDERLANDS
   POLSKI
   PORTUGUÊS
   SRPSKI
   SUOMI
   SVENSKA
   SWAHILI
   TÜRKÇE
RSS / SML
PrintSend to a friend

FORUM SOCIAL MONDIAL
Des avantages pour travailleurs et petits producteurs – Commerce équitable
Martin Adhola

NAIROBI , 25 jan (IPS) - Le Mouvement du commerce équitable a lancé un vibrant appel à la communauté des opérateurs économiques pour qu'elle adopte des pratiques commerciales qui profitent aux travailleurs et aux petits producteurs.

Carola Reintjes, présidente du Mouvement espagnol du commerce équitable IDEAS et IFAT, du Réseau international pour le commerce équitable, a déclaré que les opérateurs économiques, qui ne s'étaient pas encore lancés dans le commerce équitable, devraient adapter les pratiques.

''Les affaires doivent devenir équitables et créer des avantages pour la population –- pour les travailleurs et les petits producteurs'', a-t-elle dit.

Les organisations du commerce équitable luttent contre la pauvreté et travaillent pour des règles commerciales plus équitables. Depuis le début, il a eu une prise de conscience croissante sur l'initiative du commerce équitable, avec le programme augmentant à un taux de 20 pour cent par an. L'initiative du commerce équitable regroupe des opérateurs économiques qui soutiennent les droits de l'Homme et des pratiques équitables en matière d'emploi.

Reintjes a dit que les opérateurs économiques devraient maintenant aller au-delà des programmes fragmentés sur la ''responsabilité sociale des entreprises' et s'engager dans des stratégies qui rendraient service aux pauvres.

''Ils devraient passer des activités de façade qu'ils mènent actuellement et s'assurer de la mise en place de stratégies pour garantir que le commerce est équitable'', a-t-elle souligné.

Selon Reintjes, les gouvernements devaient mettre en place des cadres institutionnels qui garantiraient la pratique d'un commerce équitable dans tous les secteurs –- au plan local ou international.

''Il est maintenant plus facile que par le passé de poursuivre un dictateur qu'une multinationale qui est impliquée dans des fautes professionnelles'' a indiqué Reintjes.

Simon Mwangi, un vendeur de bibelots de Nairobi, au Kenya, a déclaré que l'initiative du commerce équitable avait eu un impact sur ses affaires puisqu'il pouvait maintenant vendre sur le marché international.

''Depuis que le marché international a adopté l'initiative du commerce équitable dans ce domaine, nous arrivons maintenant à vendre et au moins à rivaliser favorablement sur la scène internationale malgré les autres contraintes dans les affaires'', a-t-il dit.

Un participant s’exprimant à une session sur le commerce équitable au Forum social mondial mercredi, a estimé que les domaines d'opération de l'initiative du commerce équitable devaient être élargis : ''L'initiative a réussi à embarquer un certain nombre de domaines, maintenant nous devons l'étendre pour couvrir d'autres domaines où il y a des injustices et un commerce inéquitable''. (FIN/2007)

 

 

 

  Dernières Nouvelles
News in RSS
Subscript out of range
 
 
 
 
Contact | Qui sommes-nous? | RSS / XML
Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2014 IPS Inter Press Service